Food for Thought: Uncovering Health Disparities among Immigrant Communities during the COVID-19 Pandemic

À propos de l'événement

Le jeudi 28 janvier, à 12h00, l'Institut de recherche sur la science, la société et les politiques publiques a accueilli la professeure Rukhsana Ahmed, Chercheuse affiliée, ISSP et Professeure agrégée, Département de communication, Université d'Albany, State University of New York, pour discuter des disparités de santé des minorités et la Covid-19.

L'expérience des immigrants est souvent marquée par l'instabilité économique, le manque de logements sûrs, le chômage, l'insécurité alimentaire et financière, l'isolement social, une faible littératie en santé, ainsi qu'un accès limité à des services culturellement et linguistiquement compétents. Ce large éventail de déterminants sociaux de la santé a entraîné un fardeau disproportionné pour les populations d'immigrants pendant la pandémie de COVID-19. Cette présentation se concentrera sur les causes structurelles de la disparité en matière de santé parmi les communautés d'immigrants et soulignera les approches fondées sur la résilience qui augmentent l'efficacité collective pour éliminer les disparités en matière de santé de la COVID-19.

Mot d'ouverture

Monica Gattinger

Monica Gattinger, Directrice, ISSP et Professeure titulaire à l’École d’études politiques, uOttawa

Animateur

Daniel Pare

Daniel Paré, Membre principal, ISSP et Professeur agrégé, Département de communication, Faculté des arts, uOttawa

Conférencière


Rukhsana Ahmed, Chercheuse affilliée, ISSP et Professeure agrégée, Département de communication, Université d'Albany, State University of New York.

Mot de clôture

Marisa Beck

Marisa Beck, Directrice de recherche, ISSP, uOttawa
Haut de page